REVUE DE LITTÉRATURE : « LE CONTRÔLE COERCITIF, UN LEVIER POUR MIEUX REPÉRER ET INTERVENIR FACE AU CONTEXTE DE VIOLENCE CONJUGALE »

Outils pour intervention Retour à toutes les catégories


REVUE DE LITTÉRATURE : « LE CONTRÔLE COERCITIF, UN LEVIER POUR MIEUX REPÉRER ET INTERVENIR FACE AU CONTEXTE DE VIOLENCE CONJUGALE »

REVUE DE LITTÉRATURE : « LE CONTRÔLE COERCITIF, UN LEVIER POUR MIEUX REPÉRER ET INTERVENIR FACE AU CONTEXTE DE VIOLENCE CONJUGALE »

Nous vous invitons à prendre connaissance de la toute nouvelle revue de littérature réalisée dans le cadre d’un projet porté par le Regroupement dont le but est d’améliorer le parcours judiciaire des femmes victimes de violence conjugale. Son intention est de rendre accessible au plus grand nombre d’acteurs la littérature scientifique et la littérature grise disponibles sur le concept de contrôle coercitif au Québec ainsi que les bonnes pratiques existantes permettant d’améliorer le parcours judiciaire des femmes.

Ce travail de recherche met en lumière la nécessité, pour lutter efficacement contre toutes les formes de violence conjugale, de changer le regard que le milieu judiciaire pose sur ces violences. Au-delà de la violence spectaculaire qui frappe l’imaginaire, il y a tout un spectre de violences et de contrôle difficile à saisir pour les acteurs qui gravitent autour des victimes. Le concept de contrôle coercitif offre la possibilité de rendre visible la face souvent cachée de la violence conjugale.

Bonne lecture !

https://maisons-femmes.qc.ca/publications/revue-de-litterature-sur-le-controle-coercitif/

***

RÉDACTION : Céline Rossini, RMFVVC COLLABORATRICES : Karine Barrette, RMFVVC ; Louise Riendeau, RMFVVC ; Sandra Trottier, RMFVVC RÉVISION : Marie-Dominique Lahaise

Le Regroupement tient à adresser ses remerciements chaleureux pour leur relecture attentive à : Frédéric Bahl, lieutenant et coordonnateur – Violence entre partenaires intimes (VPI), Sûreté du Québec Virginie Beaubien, avocate et membre du conseil d’administration de l’Association québécoise des avocats et avocates en droit de l’immigration (AQAADI) Amélie Bois, conseillère en prévention de la criminalité, Sûreté du Québec Isabelle Côté, chercheuse et professeure adjointe à l’Université Laurentienne Carmen Gill, chercheuse et professeure à l’Université du Nouveau-Brunswick Francis Lanouette, directeur général, Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville Michaël Lessard, avocat et doctorant en droit à l’Université de Toronto Marie-Andrée Plante, avocate et candidate au doctorat à l’Université McGill Anouk St-Onge, commandante au Service de police de la Ville de Montréal Le Regroupement remercie également les membres du comité consultatif du projet pour leurs nombreuses contributions aux travaux entourant la rédaction de cet ouvrage.

Référence suggérée : Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale (RMFVVC), Le contrôle coercitif, un levier pour mieux repérer et intervenir en contexte de violence conjugale, 2022. © Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

La reproduction de ce document est permise à condition d’en citer la source.

ISBN 978-2-921010-26-5 – Dépôt légal : 2e trimestre 2022 Bibliothèque et Archives nationales du Québec 2022

Bibliothèque et Archives Canada 2022

Retrouvez la version interactive de ce document en ligne : https://bit.ly/RevueControleCoercitif


Lien(s) intéressant(s)


Téléchargez le document

Retour à toutes les catégories


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.